Culture

Pagne et Boubou Yacouba

 Pagne et Boubou Yacouba

Publié par admin | Mar 23 Sep 2014, 13:21

Depuis la nuit des temps, cette cotonnade qui permet de confectionner le « Zagouêlé », selon nos sources, est originaire de Zagoué, village situé dans le département de Man. A l’époque de l’esclavage et des guerres tribales ancestrales, le patriarche de ce village, du nom de Tokpa, avait l’habitude de s’asseoir sur une pierre, que nous avons vue, qui se trouve encore dans ce village et qui est devenue aujourd’hui un site sacré. Pendant que le patriarche est assis sur le roc, les fils eux, faisaient le guet, dans les montagnes environnantes pour parer à l’invasion de l’ennemi. C’est ainsi qu’un matin, un étranger arrive dans le village. C’était un vieux Mahou, originaire de la région de Touba. Le patriarche Tokpa n’avait que, pour unique vêtement, un cache sexe. Le visiteur, pendant son séjour, apprit au patriarche à filer le coton. Par la même occasion, il lui montra comment tisser la laine afin de se confectionner des vêtements. Voilà comment le patriarche Tokpa aurait appris à produire les premiers échantillons de l’étoffe qui, cousu, devient le "boubou yacouba".

Poussant les recherches, Tokpa réussit à introduire de nouvelles couleurs (bleues et noires) à partir de décoctions de plantes. Le blanc étant la couleur du coton, donc la couleur d’origine. De Zagoué, le pagne obtenu après tissage, conquiert tout l’Ouest montagneux. « Les gens étaient émerveillés devant cette nouvelle trouvaille, selon ce que mon grand-père, qui est un des petits-fils du patriarche Tokpa, m’a rapporté », raconte Tokpa Gouéssé Edison, qui nous sert de guide. Et aux personnes qui les portaient, quand on leur demandait « d’où tenez-vous ces habits ? », elles répondaient : « Zagouêlé » (qui signifie : cela vient de Zagoué). C’est ainsi que ce que les Ivoiriens appellent aujourd’hui, « boubou- yacouba » a pris ce nom originel de "Zagouêlé". Le village de Zagoué ne garde aujourd’hui pour lui que la pierre où le patriarche Tokpa s’asseyait. La légende est connue par "les gardiens du temple", c’est-à-dire les anciens du village. 

 

 

 

Mais, le hic est que plus personne ne poursuit l’œuvre commencée par le patriarche Tokpa, parti dans l’au-delà avec sa science. Pas de tisserand dans le village. Rien ! Cette situation de Zagoué fait tâche d’huile dans les autres localités qui se sont mises à confectionner aussi ces vêtements. Tous sont, à ce jour, réduits à l’état de simples consommateurs de ces vêtements qu’ils achètent sur les marchés de Man et les villes environnantes. De plus en plus, les peuples Mahou et Sénoufo prennent, à leur compte, la production, la transformation et la commercialisation du «Zagouêlé». 

Dans la région de Man, la confection des "boubous Yacouba" est désormais l’affaire des allochtones qui ont appris le métier et l’exercent à merveille. Mais, le plus important est qu’ils ont gardé la ligne de vêtements. Les canons originels de cette étoffe demeurent. Même s’il est vrai que certains modèles ont disparu du marché, l’essentiel, c’est-à-dire les modèles originels et originaux sont préservés. C’est le cas du " Faké", grand boubou de couleur bleu foncé. C’est le modèle au cou rétréci et « bouffant » sur les côtés. Il était porté par les chefs et notables. Cette tradition est encore de mise. Il y a aussi "le Sotagbé", porté, autrefois, par les cavaliers. Plus court et aéré, il est porté pendant les moments de détente. Ces deux derniers types de coupes sont presque en cessation de fabrication. Ceux qui les ont encore, les gardent jalousement. Aujourd’hui, « les conservateurs qui en disposent, surtout des personnes âgées, se comptent au bout des doigts », confie notre guide. Par contre, "le Gbabouho", autre grand boubou, assorti d’un chapeau, est porté pendant les moments solennels, les cérémonies de réjouissance ou lors de funérailles grandioses. "Le Fat", lui, est composé de bandes d’étoffe bleu- foncé. Il est porté en général par les nourrices ou les jeunes excisées, pour ces dernières, à leur sortie du champ d’excision. Enfin "le Wannê" est, quant à lui, prisé par les femmes à toutes les occasions. 

source: mantongouine.free.fr

 

 

Partager cet article

VOIR AUSSI

Pagne et Boubou Yacouba

   Mar 23 Sep 2014, 13:21

Le Goli

   Mar 2 Sep 2014, 11:53

Daouda le sentimental décoré

   Lun 18 Ao�t 2014, 11:37

Les Potières de Motiamo

   Jeu 31 Juil 2014, 15:10

Les Komian

   Jeu 17 Juil 2014, 14:38

Colloque sur la politique de la rue

   Mar 17 Juin 2014, 10:34

L'Eglise Catholique Ivoirienne en deuil

   Mar 10 Juin 2014, 11:30

Bernard Dadié, homme de culture

   Jeu 24 Avr 2014, 17:35

Hommage à Bruly Bouabré

   Mer 23 Avr 2014, 09:49

FEMUA

   Mar 1 Avr 2014, 10:21

Douk Saga , un destin fracassé

   Mar 25 Mar 2014, 17:52

Hommage au "Maître" Zadi Zahourou

   Jeu 20 Mar 2014, 13:37

Black Kent, "blacky"

   Lun 10 Mar 2014, 15:53

Bénedicte Akon "Miss N'Zassa"

   Jeu 6 Mar 2014, 10:28

Le MASA à l'institut Français

   Jeu 27 Fev 2014, 11:16

Programme du MASA In

   Jeu 27 Fev 2014, 09:31

Programme du MASA off

   Jeu 27 Fev 2014, 09:09

André Silver Konan, "homme d'Etat'

   Lun 24 Fev 2014, 08:33

Rico Amaj , Mister "touch me"

   Ven 21 Fev 2014, 11:55

Benjamin Irié, l'ingénieur écrivain

   Jeu 20 Fev 2014, 11:12

Bella Mondo, un orchestre de filles

   Lun 17 Fev 2014, 12:52

Maurice Bandaman, homme de lettre

   Lun 17 Fev 2014, 11:59

Soundiata Keïta "Le réveil du lion"

   Mar 4 Fev 2014, 12:02

Yehni Djidji , Multidimensionnelle

   Lun 3 Fev 2014, 10:15

Le MASA à  Grand Bassam

   Jeu 23 Jan 2014, 15:48

Lancement officiel du MASA

   Dim 19 Jan 2014, 16:47

Le maire de Bouaké rencontre le MASA

   Dim 19 Jan 2014, 15:44

Festival des 18 Montagnes

   Sam 11 Jan 2014, 12:00

Régina Yaou

   Ven 3 Jan 2014, 12:31

Tomawok

   Ven 3 Jan 2014, 10:59

Fatou Keita

   Lun 30 Dec 2013, 14:26

Dr. Fatoumata Traore Diop

   Mar 10 Dec 2013, 15:59

MASA 2014, Les choses se précisent

   Lun 9 Dec 2013, 19:05

Yannick Aka , L'écrivain

   Lun 9 Dec 2013, 14:25

Konaté yacouba Directeur du MASA 2014

   Mar 3 Dec 2013, 11:18

Papraskounie Fiesta 2ème Edition

   Jeu 7 Nov 2013, 12:11

Festival des Musiques du monde

   Lun 28 Oct 2013, 16:12

Layé Festival 2013

   Ven 25 Oct 2013, 09:11

Noelle Ayid poète dans l'âme

   Mar 22 Oct 2013, 16:34

Marguerite Abouet

   Mar 22 Oct 2013, 13:44

Grand-Bassam s'illumine encore

   Lun 21 Oct 2013, 15:37

MASA 2014

   Mer 16 Oct 2013, 16:32

Le SILA 2013 lancé

   Lun 7 Oct 2013, 16:00

Marie Cathérine Kouassi

   Jeu 26 Sep 2013, 16:23

Marie Cathérine Kouassi

   Lun 23 Sep 2013, 14:59

Jean Marie Addiaffi

   Sam 21 Sep 2013, 10:01

Josué Guébo

   Mar 20 Ao�t 2013, 13:20


  |  

Copyright 2013 cotedyvoir.com ©Limited. Tous droits réservés Annoncer sur cotedyvoir.com