Portrait

FELIX HOUPHOUET BOIGNY

FELIX HOUPHOUET BOIGNY

Publié par admin | Sam 7 Dec 2013, 01:32

Félix Houphouët-Boigny  né Dia Houphouët le 18 octobre 1905 à N'Gokro (Yamoussoukro) surnommé « le sage » ou même « Nanan Boigny » ou « Nanan Houphouet » ou encore « le Vieux » (au sens africain du terme), est le « père » de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.Après sa conversion au christianisme en 1916, il prend le prénom chrétien de Félix. En 1946, il ajoute à son nom celui de son trisaïeul Boigny.                                  Après avoir passé avec succès trois années à William Ponty, Félix Houphouët achève avec brio sa spécialisation de médecine à l'Ecole de médecine de Dakar. Il sort major de sa promotion en 1925 (les résultats sont publiés dans le journal officiel de l'AOF de 1925).Le séjour sénégalais permet à Félix Houphouët de découvrir et d'observer les manifestations de la vie politique coloniale.Revenu de Dakar le 21 novembre 1925 avec le diplôme de « médecin auxiliaire », titre officiel des médecins africains en AOF, Félix Houphouët exercera pendant trois lustres sa profession.Dès 1938, son chef de service lui demande de « choisir entre le service de santé et la politique locale ». Le choix ne sera pas difficile à faire. La disparition du frère cadet, Augustin Houphouët, laissa vacante la chefferie de canton des Akoués.                                                                                  

Par arrêté n°1896 du 8 juin 1939 du gouverneur général de l'AOF Mondon : « M. Houphouët Félix, médecin auxiliaire de première classe est mis en service détaché dans la position de congé hors-cadre, en vue de sa nomination à la chefferie des Akoués (cercle de Dimbokro) ».                                   Avec humour, Félix Houphouët aime à rappeler qu'il n'a jamais été candidat à un poste de la carrière des honneurs. Cette opinion est tout à fait juste pour son élection à la tête du Syndicat agricole africain qui marque le début de son ascension politique.           Le Syndicat agricole africain fut la matrice dans laquelle s'est formé le Parti Démocratique de la Côte d'Ivoire (PDCI). Il a fourni la masse de ses adhérents, ses ressources matérielles et financières, ses structures organisationnelles. Mais le PDCI ne saurait être réduit à ce seul groupement et ses objectifs limités à la seule défense des intérêts corporatistes des planteurs. Au vrai, il a réalisé la fusion des revendications et des aspirations des diverses couches sociales ivoiriennes face à la colonisation et à ses excès

 

 

 

La lutte anticolonialiste a révélé un leader authentique, expression de son peuple et non créature du colonialisme. Un leader et non un deus ex machina , un primus inter pares d'un mouvement démocratique. Et s'il avait manqué à son devoir, « trahi » comme certains l'insinuent, le RDA qui n'était pas un parti stalinien mais un mouvement démocratique, en eût tiré toutes les conséquences. Si Houphouët-Boigny sut donc conduire à la victoire ce mouvement en dépit des heurs et des malheurs, s'il sut garder la confiance de ses pairs et des masses, c'est qu'il est effectivement un de ces grands hommes de l'histoire qui, selon Hegel, sont « ceux qui, dans leur temps, ont le plus de lucidité et savent le mieux ce qu'il faut faire ».

 L'expérience de la vie parlementaire et ministérielle en France a préparé Félix Houphouët-Boigny à l'exercice du pouvoir. Député de la Côte d'Ivoire de 1946 à 1956, il est également ministre dans six gouvernements de la République française. Ministre non pour inaugurer des chrysanthèmes comme le disent certains persifleurs mais pour défendre l'intérêt de l'Afrique et apprendre le métier d'homme d'Etat.La paix est le leitmotiv de l'action politique de Félix Houphouët-Boigny. Dans un de ses discours, il affirme :« De nos jours, plus sans doute qu'au cours des époques successives qu'a traversées l'humanité, la paix mondiale est indivisible. La prospérité mondiale l'est aussi, et la paix et la prospérité du monde sont également confondues.Felix Houphouet Boigny décéda le décembre 1993 d'où la comémoration des 20 ans de sa mort.

 

  

Partager cet article

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



VOIR AUSSI

FELIX HOUPHOUET BOIGNY

   Sam 7 Dec 2013, 01:32


  |  

Copyright 2013 cotedyvoir.com ©Limited. Tous droits réservés Annoncer sur cotedyvoir.com